Un film de Marie-Ange POYET, 2016, 90 min

« La vaccination, ça ne se discute pas… » martèle régulièrement la ministre de la Santé, Marisol Touraine.

Pourtant, un millier de malades souffre, en France, de myofasciite à macrophages, une atteinte neuro-musculaire invalidante et très douloureuse provoquée par les sels d’aluminium utilisés comme adjuvants dans les vaccins.

Aussi, puisque les pouvoirs publics refusent obstinément de reconnaître cette maladie, le film donne la parole aux malades, aux chercheurs, aux médecins, aux historiens, journalistes, aux femmes et hommes politiques qui, en France et à l’étranger, se battent pour la reconnaissance de cette maladie.

Une  histoire polyphonique et à cappela qui se garde bien des éternelles images prétextes de seringues, de chaînes de fabrication, de vues de laboratoires…, égrenées jusqu’à plus soif dans les films sur la santé. Nous sommes au plus près des femmes et des hommes, dans leurs paroles, leurs regards… La ville, la nature, un couloir derrière la vitre d’une porte de laboratoire d’hôpital sont les seules respirations. Espaces de douleurs, d’espoirs, de questionnement, de doutes, de colère…

Face à eux, « Big Pharma », une industrie puissante dont les tentacules plongent au cœur de toutes les sphères de pouvoir : politique, scientifique, juridique, médiatique…

(suite…)