Le festival « Sciences en Bobines » bénéficie pour 2016 du soutien financier de :

 

Fondation Charles Leopold Mayer
Logo fph
La fondation Charles Léopold Mayer pour le progrès de l’homme (fph) est une fondation de droit suisse.
Créée en 1982 par l’exécutrice testamentaire de Charles Léopold Mayer, Madeleine Calame, à partir du patrimoine légué par celui-ci, elle est placée sous l’autorité de surveillance du Canton de Vaud.
Son but statutaire est de « financer, par l’octroi de dons ou de prêts des recherches et actions qui concourent, de manière significative et innovante, au progrès des hommes par la science et le développement social ».
Elle veut contribuer à l’émergence d’une communauté mondiale et intervient dans les champs de la gouvernance, de l’éthique et des modes de vie durables.

 

En partenariat avec :

 

Sciences Critiques
Logo Sciences Critiques
Sciences Critiques est né d’un constat simple : il n’existait pas, jusqu’à aujourd’hui, de site d’information dédié exclusivement aux sciences, traitant tout particulièrement des sciences « en train de se faire » — par opposition aux sciences « déjà faites » que sont les découvertes scientifiques.
Il n’existait pas de site d’information et de réflexion associant penseurs, journalistes et citoyens, dont les contenus éditoriaux seraient entièrement consacrés au décryptage des controverses scientifiques contemporaines et, plus généralement, à la compréhension du « monde des sciences ».
Nous nous positionnons en tant que méta-média, désireux, non pas de participer à la compétition médiatique, mais d’offrir, aux passionné-e-s des sciences comme aux curieux-ses, des clés et des repères au travers de contenus originaux et de référence (tribunes libres, enquêtes, dossiers, grands entretiens…).
Convaincu-e-s que l’élaboration d’une information de qualité nécessite du temps, nous nous inscrivons pleinement dans une démarche de « journalisme lent » (Slow Journalism), la seule façon, selon nous, de renouer avec les lettres de noblesse du journalisme.

 

Et le soutien des organisations suivantes :

 

4D – Isère
4D
L’association 4D, “Dossiers et Débats pour le Développement Durable”, un “think tank” citoyen sur la transition vers un développement durable.
Créée après le sommet de la Terre de Rio de 1992, 4D construit un savoir et une expertise sur le développement durable et contribue à faire connaître ses enjeux, vitaux pour le 21e siècle. Elle développe son activité à l’international, comme au niveau national et local. Elle partage, avec son réseau, une vision du développement durable soucieuse de l’héritage à léguer aux générations futures. Pleinement conscients des risques d’irréversibilité et de l’impératif de solidarité, elle œuvre pour la réduction des inégalités et la mise en place d’une gouvernance globale. Elle œuvre pour un développement compatible avec la préservation des ressources de la planète, accordant une large place à l’initiative des territoires, proposant aux individus et aux sociétés d’autres formes d’épanouissement et un enrichissement des pratiques démocratiques.
ACRO
Logo acro
Créée à la suite de la catastrophe de Tchernobyl en 1986, l’ACRO est une association d’information et de surveillance de la radioactivité, dotée d’un laboratoire d’analyse et agréée de protection de l’environnement.
L’ACRO a pour missions principales de connaître et faire connaître les niveaux de radioactivité dans l’environnement afin que l’impact en soit réduit sur l’homme et les écosystèmes et de favoriser la démocratie participative dans la prise de décision concernant les choix technologiques et scientifiques dans le domaine du nucléaire.
Dans ce but, l’ACRO effectue des études et analyses pour son propre compte mais aussi pour des tiers. Cette charte a pour but de préciser les conditions dans lesquelles des demandes émanant de tiers peuvent être acceptées.
Les Amis du Monde diplomatique – 38 et NPdC
Logo amis monde diplo
Le Monde diplomatique fait figure d’exception dans un paysage médiatique où les journalistes ne contrôlent plus les décisions de l’entreprise qui les emploie. Presque partout, ils ont dû céder ce pouvoir à de grands groupes industriels et financiers ou à de riches actionnaires soucieux d’accroître ainsi leur influence sociale et politique.
Le Monde diplomatique n’est pas la propriété d’un homme d’affaires ; il ne se plie pas au conformisme idéologique ambiant ; il ne pratique pas le journalisme de racolage ; il ne dépend pas de ses recettes publicitaires ; il ne brade pas le prix de ses abonnements. Et il tient bon, en dépit des difficultés de la presse écrite (concurrence d’Internet, raréfaction des points de vente, augmentation du prix du papier).
Une telle singularité, le mensuel les doit en partie à l’Association des Amis du Monde diplomatique (AMD), créée en 1996. Cette structure composée de lecteurs militant pour l’indépendance économique du journal, dont dépendent à la fois sa liberté et sa qualité rédactionnelle, détient 25 % du capital de la société éditrice du mensuel. L’association Gunter Holzmann, qui regroupe les personnels du « Diplo », possède quant à elle 24 % des actions de l’entreprise.
Mais les AMD, c’est aussi un réseau de lecteurs, animé par des correspondants en France et à l’étranger. Chaque année, ce réseau organise des centaines de débats, de conférences, de cercles de lecture autour des thématiques du mensuel.
ATTAC Tarare – L’arbresle
Logo ATTAC
Un mouvement d’éducation populaire tourné vers l’action citoyenne.
Attac se mobilise contre l’hégémonie de la finance et la marchandisation du monde ; pour la prise de pouvoir par les citoyen.ne.s sur leur vie, la construction d’une démocratie active et pour la construction de convergences entre mouvements sociaux, au sein du mouvement altermondialiste.
Il existe des alternatives, pour une transition vers une société solidaire et respectueuse de la nature. Nous ne sommes pas condamné.e.s à subir les ravages de cette mondialisation et le cynisme des élites.
Autour du 1er mai
Logo autour du 1er mai
Depuis les débuts du cinéma en 1895, de nombreux films, documentaires ou fictions, ont témoigné de façon très diverse, des mouvements et transformations de la société.
Le cinéma est à la fois témoin et matériau d’Histoire. Il participe, comme l’écrit, à des modes de représentations du monde. Il utilise un langage, celui de l’image et du son, qui tour à tour reflète et influence ces mouvements.
Comment faire connaître ce patrimoine culturel, comment lui permettre de nourrir nos interrogations multiples face aux difficiles changements actuels, comment le mettre à disposition de tous ?
L’Association Autour du 1er mai a un double objectif :
1/ Proposer une base de données de films sur la société et ses questionnements
2/ Mettre en œuvre, tous les ans à Tulle et autour de Tulle, autour du 1er mai, une décade de cinéma, écho de la base cinématographique
Avicenn
Logo avicenn
L’AVICENN exerce une veille citoyenne et propose une information transversale et indépendante sur les enjeux sociétaux soulevés par les nanotechnologies, via les lettres VeilleNanos et sur les sites http://veillenanos.fr et http://wikinanos.fr.
L’AVICENN ne cherche pas à s’inscrire dans le débat comme le contempteur ou le défenseur des nanos, mais plus prosaïquement, comme le « poil à gratter » qui défend le droit de tout citoyen à être informé afin de pouvoir prendre part aux débats et décisions.
Confédération des jeunes chercheurs
Confédération des jeunes chercheurs
La CJC (Confédération des Jeunes Chercheurs) est une association de loi 1901, nationale et pluridisciplinaire. Elle regroupe une quarantaine d’associations de doctorant-e-s et de docteurs, bénévolement impliqués dans la reconnaissance du doctorat comme expérience professionnelle. Au niveau national, de par son expertise sur le doctorat, elle est un interlocuteur privilégié des pouvoirs publics, représentée notamment au CNESER (Conseil National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche). Au niveau européen, elle participe à la réflexion sur le doctorat et les jeunes chercheurs par l’intermédiaire de l’association EURODOC, dont elle est membre fondateur.
Contrevent
CONTREVENT
Contrevent est un centre de recherche associatif. L’objet de l’association est de faciliter la construction d’une recherche populaire, menée par et pour les organisations de la société civile (collectifs, associations, syndicats) en mouvement vers plus d’égalité et de la justice sociale.
Dans leur vie quotidienne, leur engagement, leur travail, nous considérons que les personnes concernées par un problème donné en sont les premières expertes. Nous pensons qu’elles doivent être directement impliquées dans l’analyse et la compréhension de ces problèmes, comme dans l’élaboration des actions visant à les résoudre.
Notre activité principale est donc de soutenir les acteurs de la société civile dans leurs recherches collectives en proposant des moyens, méthodes et outils issus des sciences sociales et de l’éducation populaire. Nos travaux prennent des formes diverses selon les situations : enquête, soutien à l’analyse collective, aide au montage et au portage administratif, formation, etc.
Corrèze Environnement
Art. 2 des Statuts :
« Cette association a pour objet, en dehors de toute option politique, idéologique ou religieuse, l’étude et la protection de la nature et de l’Environnement, la coordination et la promotion des actions de ses adhérents, l’entreprise de toute action, seule ou au côté de ses adhérents, y compris en justice, pour protéger la nature et l’environnement (…)
 
 
 
 
E3M
logo_E3M
L’association « Entraide aux Malades de la Myofasciite à Macrophages » (E3M) a été créée en mai 2001. Elle regroupe des personnes atteintes de Myofasciite à Macrophages (pathologie induite par l’aluminium utilisé comme adjuvant dans les vaccins) ainsi que des membres de leurs familles. E3M ne s’oppose pas au principe même de la vaccination, mais se mobilise pour l’utilisation de vaccins sans aluminium.

​E​3M a été ​lancée par un groupe de malades dont Christelle Dupont (première Présidente), Patricia Baslé qui lui succédera (et son mari Georges), Didier Douchet (auteur du premier site sur la myofasciite à macrophages). Sophie Chevry ​a présidé​ ​l’association de 2009 à 2012, Didier Lambert lui succédant alors jusqu’à ce jour.

Ecocampus – Ecole Normale Supérieure
Logo ecocampus ENS
Écocampus est une association à but non lucratif créée et animée par des étudiantes et étudiants de l’École normale supérieure, dont le but est de réduire l’impact environnemental des différents campus et de mener des actions de sensibilisation au développement durable. Écocampus compte des membres actifs, issus de départements scientifiques et littéraires.
Eco-Pertica
Eco-Pertica
Eco-Pertica est un centre de sensibilisation et de formation à l’éco-construction et plus généralement à l’éco-vivre (habitat, déplacements, loisirs, alimentation…). Eco-Pertica fédère les compétences locales en la matière et représente aujourd’hui un réseau de près de quatre-vingt sociétaires, entouré de 250 à 300 sympathisants. Nos objectifs sont les suivants :

– Promouvoir et développer l’éco-construction accessible à tous;
– Informer le plus grand nombre sur les solutions concrètes et performantes pour un habitat sain, confortable, et économique;
– Fédérer l’ensemble des compétences et des acteurs de l’éco-habitat et plus largement de l’éco-vivre dans le Perche pour mutualiser les savoirs, les connaissances et les bonnes adresses de chacun ;
– Développer des filières locales de production et de commercialisation en circuits courts d’écomatériaux (chanvre, terre crue et liège).

Ecorev
logo_ecorev
Revue écologiste de réflexion et de débats, EcoRev’ est un outil au service des acteurs et actrices des luttes pour la transformation sociale et écologiste à l’échelle planétaire, qu’ils/elles viennent de l’écologie, des mouvements sociaux, de la gauche critique ou des mouvements citoyens non partidaires émergents face à la mondialisation libérale.
Depuis Seattle, un nouveau cycle de contestation et de transformation s’est ouvert. EcoRev’ entend contribuer à donner un contenu propositionnel au renouveau actuel des forces citoyennes et écolos, notamment en entreprenant de réactualiser la pensée anti-productiviste face aux nouveaux défis d’un capitalisme globalisé et aux enjeux de la mutation informationnelle.
Fondée en 1999, EcoRev’ est animée par des militant-e-s et chercheur/ses écologistes qui ne se résignent ni à l’endormissement de l’écologie dans la gestion, ni à la dilution du paradigme écologiste dans une gauche social-libérale. Il s’agit d’imaginer et de construire l’utopie du siècle qui s’ouvre.
Enercoop
enercoop
Enercoop est le seul fournisseur d’électricité proposant un courant issus uniquement de ressources renouvelables. Issu de la rencontre d’acteurs du monde de l’écologie, de l’énergie renouvelable et de l’économie sociale et solidaire, enercoop est une entreprise citoyenne (elle appartient à ses usagers), fonctionnant démocratiquement dont l’objet social est la transition énergétique citoyenne. Aujourd’hui présent en Languedoc-Roussillon, Enercoop LR accompagne citoyens et collectivités locales dans la mise en œuvre de nouveaux projets de production participatifs. Organisme de formation, la coopérative assure également l’émergence de nouvelles compétences et diffuse au sein du territoire les valeurs de l’économie sociale et solidaire.
Enfants de Tchernobyl Belarus
enfants-tchernobyl-belarus.org
L’association dite: Enfants de Tchernobyl Belarus fondée en 2001 a pour buts :
aide aux enfants dans les régions du Bélarus contaminées à la suite de la catastrophe de Tchernobyl ;
aide à la recherche indépendante liée à la catastrophe de Tchernobyl ;
diffusion d’information sur les conséquences de la catastrophe de Tchernobyl ;
collaboration avec des organisations d’autres pays ayant les mêmes objectifs.

Cette association encourage le parrainage de communes ou d’écoles des régions sinistrées, par des communes ou des écoles françaises.

Entropie
logo_entropie
L’association Entropie milite pour un nouveau modèle de société écologique basée sur l’entraide, la collaboration et la libre circulation des connaissances.
Nous organisons le festival Vivre l’utopie sur les projets de sociétés alternatives.
Nous intervenons également sous forme de conférences et de stage de formation professionnelle sur la pratique du design libre.
Enfin, nous proposons des ateliers bricolo-ecolo pour les enfants et les adultes.
Nous diffusons librement toutes les connaissances acquises lors de ces investigations (notices d’objets, textes théoriques, vidéos,…) pour créer un projet réellement solidaire.
Générations cobayes
logo_generations_cobayes
Générations Cobayes est le mouvement des jeunes engagés pour le bien-être de toutes et tous. Leur objectif ? Mobiliser les jeunes sur les liens entre pollution environnementale et santé, pour stopper l’augmentation des maladies chroniques (cancer, asthme, obésité, stérilité, etc.). Ils souhaitent interpeller les décideurs économiques et politiques en utilisant la force du web et de l’humour.
Leur super pouvoir ? L’Eco-Orgasme, une manière ludique et décalée d’expliquer aux jeunes comment « se faire du bien, sans se faire de mal », notamment au travers de conférences théâtres dans les campus et lycées.
Générations futures
Logo generation futures
L’association a pour objet d’agir, par tous moyens légaux, tant localement qu’à l’échelle nationale ou internationale, pour la défense de l’environnement et de la santé, en particulier dans les domaines suivants :
– les conséquences négatives de l’agriculture ou de toute autre activité humaine utilisant les produits phytosanitaires et les engrais de synthèse ;
– les conséquences négatives de l’agriculture ayant recours à l’utilisation d’Organismes Génétiquement Modifiés;
– les risques de certaines formes de conservation des aliments par irradiation;
les dangers liés aux autres substances chimiques ;
– la production excessive de déchets ;
– et tout autre domaine entrant dans les problématiques environnement/santé.
[…]
De même, l’Association organise les citoyens, notamment consommateurs et usagers, à se prémunir contre le choix irréfléchi de technologies et combinaisons de techniques utilisées dans les systèmes de production qui polluent les ressources vitales « air‑eau‑sol‑biocénoses » et dégradent les milieux de vie. En cela, elle accompagne les personnes physiques ou morales, victimes ou représentants des victimes de préjudices sanitaires en lien avec la dégradation de l’environnement, y compris en justice.
LDH 19
LDH
Association de la loi de 1901, la Ligue française de défense des droits de l’Homme, « LDH », regroupe les femmes et les hommes de tous horizons et toutes conditions, qui choisissent librement de s’associer afin de réfléchir, discuter, agir pour la défense des droits et libertés, de toutes et de tous. Elle intervient sur l’ensemble du territoire à travers ses sections locales.
La Ligue des droits de l’Homme est un acteur civique libre et indépendant des partis politiques, des syndicats et des associations. Elle se revendique comme citoyenne, impliquée dans la vie politique, elle participe à ses débats. Elle combat les injustices, le racisme, le sexisme, l’antisémitisme et les discriminations de tous ordres. Elle s’intéresse à la citoyenneté sociale et propose des mesures pour une démocratie forte et vivante, en France et en Europe. Elle défend la laïcité contre les instrumentalisations xénophobes, les libertés, l’égalité des droits et la fraternité comme fondement d’une société fraternelle et, donc, solidaire.
MJC Apt
MJC Apt
Extrait de l’édito de la présidente Françoise Caubin (2015) : Dans le climat tourmenté du monde contemporain, et d’une France meurtrie par des actes barbares, dans un environnement incertain, notre MJC, ses salariés, ses bénévoles, travaillent d’arrache pied pour poursuivre et consolider ses missions.

Le brassage social et culturel, la mixité filles garçons, la rencontre intergénérationnelle, la conviction citoyenne, voilà ce qui cimente notre action.

Mouvement Utopia
ouvement Utopia
Le « Mouvement UTOPIA » est une association d’éducation populaire à but non lucratif, qui vise notamment à élaborer un projet de société solidaire, écologiquement soutenable et convivial dont l’objectif est le « buen vivir ».
Le Mouvement Utopia soutient depuis sa création en 2000 la déconstruction des aliénations de nos sociétés : le dogme de la croissance comme solution à nos maux économiques, la croyance en la consommation comme seul critère d’épanouissement individuel, la centralité de la valeur travail comme seul mode d’organisation de la vie sociale.
Le Mouvement Utopia a pour objectif premier l’élaboration collective d’un grand projet de société. Nous co-construisons ce projet en établissant des ponts entre la société civile, les mondes politique, académique, culturel et les citoyen-ne-s engagé-e-s.
Peuple et Culture Corrèze
Peuple et Culture
Peuple et Culture : 70 ans d’éducation populaire
Lorsque les fondateurs de Peuple et Culture descendent des plateaux du Vercors ou sortent des camps de concentration, ils sont héritiers d’une histoire : celle du Siècle des Lumières et de la République française.

Une constante : l’accès aux savoirs et à la culture pour tou-t-es tout au long de sa vie
Peuple et Culture développe des démarches d’éducation populaire, favorisant l’éducation critique, l’autonomie, l’ouverture culturelle et interculturelle, la transmission des savoirs, le goût de l’expression et de l’action collective, de la créativité et du vivre ensemble.

Ping
Logo ping
PiNG explore les pratiques numériques et invite à la réappropriation des technologies. À la fois espace de ressources, d’expérimentation et atelier de fabrication numérique (Fablab), l’association développe son projet autour de la médiation, la pédagogie, l’accompagnement et la mise en réseau des acteurs.
De l’innovation numérique à l’innovation sociale, PiNG cultive le croisement des publics tout en défendant les valeurs de la culture libre.
Parce que les technologies évoluent vite, mais plus encore les pratiques des utilisateurs, PiNG développe des projets et des espaces où il est possible d’expérimenter de nouveaux modes de faire, des pratiques collectives, des contextes d’apprentissage alternatifs… une sorte de « laboratoire citoyen » ouvert et partagé s’adressant aussi bien aux acteurs associatifs qu’aux acteurs publics, à la communauté créative des artistes, designers, bricoleurs du XXIème siècle, au monde de l’éducation et de la recherche.
Réseau Environnement Santé
res
La question de la relation entre Environnement et Santé suscite une interrogation croissante dans l’opinion, en raison de l’augmentation régulière de maladies chroniques comme le cancer, le diabète, les atteintes de la reproduction, l’asthme, les allergies, les troubles mentaux et neurologiques… et de l’émergence de maladies nouvelles comme l’hypersensibilité chimique.
Les connaissances scientifiques mettent de plus en plus en évidence le poids des facteurs environnementaux dans ces maladies. Malgré cela, ces questions sont encore souvent considérées comme marginales.
Le Réseau Environnement Santé s’est créé pour changer ce point de vue et mettre les questions d’environnement et de santé au coeur des politiques publiques. Pour y parvenir, le RES mène des campagnes sur les grandes questions de santé et d’environnement.
Le RES agit pour une meilleure prise en compte des données scientifiques validées et pour la mise en oeuvre du principe de précaution.
Réseau Semences Paysannes
Logo rsp
Le Réseau Semences Paysannes est un réseau constitué de plus de soixante-dix organisations, toutes impliquées dans des initiatives de promotion et de défense de la biodiversité cultivée et des savoir-faire associés.
Outre la coordination et la consolidation des initiatives locales, le Réseau Semences Paysannes travaille à la promotion de modes de gestion collectifs et de protection des semences paysannes, ainsi qu’à la reconnaissance scientifique et juridique des pratiques paysannes de production et d’échange de semences et de plants.
Réseau Sortir du Nucléaire
Logo reseau sdn
Fédération de 942 associations et de 59 584 personnes
Son rôle :
réunir toutes les personnes qui souhaitent exprimer leur volonté d’une sortie du nucléaire. En nous rassemblant autour d’une Charte, nous mettons en place un rapport de force pour obtenir des résultats concrets.
Son objectif :
obtenir l’abandon du nucléaire en France grâce à une autre politique énergétique, en favorisant notamment la maîtrise de l’énergie, et le développement d’autres moyens de production électrique.
Robin des toits
Logo robin-des-toits
Association nationale pour la sécurité sanitaire dans les technologies sans fil.
Robin des Toits ne milite pas contre la téléphonie mobile. Ses initiatives et mises en garde ne procèdent pas d’une « phobie » ni d’une « inquiétude » mais au contraire de connaissances éclairées sur la toxicité de la téléphonie mobile dans ses conditions techniques actuelles.
Elle observe, en effet, qu’un grand nombre de scientifiques, indépendants de l’industrie, comme le Bioinitiative Working Group, établit la toxicité des émissions de « Type Téléphonie Mobile » : c’est à dire le téléphone portable et les antennes relais (GSM, UMTS – 3G) ainsi que le Wifi, le Bluetooth et le téléphone sans fil DECT. Elle se base sur ces expertises pour obtenir au niveau gouvernemental un seuil contrôlé d’exposition maximal (et non moyen) du public de 0,6V/m, préconisé par ces scientifiques indépendants, seuil au delà duquel les risques sanitaires ont été démontrés.
Sciences de traverse
Logo Sciences de traverse
L’association Sciences de Traverse a pour but de diffuser la culture scientifique et technique dans l’Indre.

Cet objectif peut prendre différentes formes comme des événements grand public, des interventions en milieu scolaire et centres culturels ainsi que des formations aux techniques d’animations scientifique.
 
 
 

SERA
Logo SERA

Santé-Environnement en Rhône-Alpes a pour but de mener des actions en santé-environnement, créer des synergies, mieux connaître, mieux informer, mieux prévenir des…

Pollutions industrielles, pollutions des sols, pollution de l’eau, qualité de l’air intérieur et extérieur, alimentation, nano produits, rayonnements électromagnétiques, téléphonie mobile, numérique,… autant de thèmes que nous essayons de suivre, afin de mieux comprendre les liens entre l’environnement dans lequel nous vivons et les effets possibles sur notre santé.

Sud-recherche EPST
Logo sud_recherche_EPST
Leurs valeurs
Défense des revendications et transformation sociale, Indépendance, Démocratie, Construire le meilleur rapport de force, Tous ensemble, Une autre Europe, Solidarité.
Texte complet : http://www.sud-recherche.org/SPIPprod/IMG/pdf/Synd06NosValeurs.pdf
L’union syndicale Solidaires (à laquelle adhère notre syndicat SUD Recherche EPST) a défini le sens de son action syndicale à travers cette charte des valeurs, qui constitue le préambule de ses statuts, adoptés lors de son congrès constitutif en janvier 1998.
Terre de liens
Terre de liens
Terre de Liens est né en 2003 de la convergence de plusieurs mouvements liant l’éducation populaire, l’agriculture biologique et biodynamique, la finance éthique, l’économie solidaire et le développement rural.
Pour permettre à des citoyens et des paysans de se mobiliser et d’agir sur le terrain, le mouvement a inventé de nouveaux outils de travail capables d’enrayer la disparition des terres et de faciliter l’accès au foncier agricole pour de nouvelles installations paysannes. Ces outils sont à la portée de tous, de sorte que chacun puisse s’impliquer de façon effective dans l’avenir de nos fermes et de notre agriculture.
VECAM
Logo vecam
VECAM est une association qui s’est constituée sur les constats suivants : L’information, les productions culturelles et le savoir connaissent une numérisation croissante ; Les réseaux informatiques maillent progressivement les territoires ; Toutes les forces structurant les sociétés humaines sont ou seront touchées par la combinaison de ces éléments.
Le rôle de Vecam est de donner aux citoyens les moyens de s’interroger, comprendre, débattre et s’approprier ces transformations. Plus que la maîtrise technique des outils numériques, c’est au décryptage politique et social que l’association tente de contribuer. Vecam entend également faciliter les usages développés par et pour les associations, les mouvements citoyens ou les individus.

 

Si votre organisation souhaite soutenir le festival d’une façon ou d’une autre, merci de consulter la page dédiée