Films

Condamnés à réussir

Un film de François JACQUEMAIN, 1976, 28 min

Condamnés à réussir

Un jour les habitants et les élus des environs de la Hague, pointe ouest de la presqu’île du Cotentin, ont appris qu’on allait bâtir une usine sur le territoire de leur commune.

Quelle usine ? Une usine de chaussures disaient les uns… une usine d’électronique disaient les autres…

Sans consulter ni même prévenir les habitants, on a bâti une usine de traitement des déchets qui avec Marcoule est la seule au monde à retraiter le combustible irradié des centrales nucléaires. Il en vient de toute l’Europe et même du Japon.

(suite…)

Gens des blés

Un film d’Harold VASSELIN, 2017, 78 min

Gens des blés

Une histoire de blé et d’Homme.

Pierre est biotechnologue, Florent est paysan bio, Isabelle est agronome. Chacun d’eux travaille à la création de nouveaux blés, mais ils le font de manière bien différente…

Quels mondes sèment-ils à l’heure où s’intensifient les mutations agricoles ? Face à des enjeux alimentaires et économiques planétaires, des choix s’imposent, questionnant notre rapport à la plante, à la terre, à la technologie.

Quel blé rêver pour demain ? Pour quelle société ?

(suite…)

LoL, une affaire sérieuse

Un film de François ZAÏDI, 2019, 57 min

unfair game

À travers les entretiens de quatorze intervenants, « LoL » est un voyage en 8 étapes dans le coeur de nos habitudes numériques.
Le logiciel est la base de l’informatique, outil indissociable de nos sociétés modernes. Un téléphone portable, un système d’alarme à domicile, ou même un réfrigérateur ou une voiture sont devenus des objets aujourd’hui largement informatisés. Ces logiciels sont composés de lignes de code, appelées code source. Or, depuis les années 70, ce code informatique a été caché par les fabricants, car source de profits.

À l’heure où les cinq plus grosses capitalisations boursières mondiales sont Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft, les populations sont-elles au fait de l’impact que leur usage du numérique a sur leur vie ?

Et si nos utilisations logicielles venaient compromettre notre sécurité personnelle ? Et qu’en est-il de nos États ?

(suite…)

Demain, tous crétins ?

Un film de Sylvie GILMAN & Thierry DE LESTRADE, 2017, 56 min

Baisse du QI, multiplication du nombre d’enfants atteints d’hyperactivité ou souffrant de troubles de l’apprentissage : les tests les plus sérieux révèlent ce qui paraissait inimaginable il y a 20 ans : le déclin des capacités intellectuelles humaines.
Serions nous entrés dans une sorte “d’évolution à l’envers” ? La question est posée par d’éminents chercheurs. Au banc des accusés, les perturbateurs endocriniens qui ont envahi notre quotidien et menacent les cerveaux des bébés. Révélations sur un phénomène inquiétant. (Et conseils pour protéger les générations futures !).

(suite…)

Thermostat climatique

Un film d’Arthur RIFFLET, 2018, 52 min

Thermostat climatique

Sous la pression du réchauffement climatique, la géo-ingénierie, la modification à grande échelle du climat de la terre, n’est plus de la science-fiction.

Capter le CO2 présent dans l’atmosphère grâce à des forêts d’arbres artificiels, refléter la lumière du soleil en créant un bouclier dans la mésosphère… Des scientifiques testent de nouvelles technologies qui selon eux seront capables de limiter les effets du réchauffement, voire de refroidir la planète.

« Thermostat climatique » est un film scientifique qui explore certaines de ces hypothèses scientifiques envisagées pour remédier au réchauffement de la terre. Il s’interroge sur la place que certaines technologies d’ingénierie climatique pourraient prendre dans notre monde… On parle là du futur très proche de la Terre.

(suite…)

Chernobyl (extraits)

Une série de 5 épisodes de Craig MAZIN, 2019, 58 min

Chernobyl

26 avril 1986, l’histoire vraie de la pire catastrophe causée par l’homme et de ceux qui ont sacrifié leur vie pour sauver l’Europe du drame. L’explosion d’un réacteur à la centrale nucléaire de Chernobyl, en Ukraine, a de terribles conséquences aussi bien sur le personnel de l’usine, que sur les équipes de secours, la population et l’environnement.

 

Par son efficacité, cette œuvre efface la ligne de démarcation entre vérité et mensonge. Car la qualité de la réalisation lui confère l’autorité de faire admettre comme véridiques toute sorte de faits alternatifs et d’erreurs, certaines à prétention pédagogique. La vérité est inattendue, complexe : elle surprendrait, elle fatiguerait, elle décevrait, elle ennuierait. Chernobyl efface Tchernobyl.

Il est proposé un montage divisé en trois parties composées d’extraits de la mini-série. Un échange entre Yves Lenoir et l’assistance aura lieu après la projection de chaque partie. Les fils conducteurs de chaque partie sont :

  1. falsification du contexte politique et des décisions gouvernementales ;
  2. une chronologie fantaisiste ;
  3. contre-sens et inepties scientifiques.

(suite…)

Debout

Un film de Stéphane HASKELL, 2019, 85 min

Debout

À 40 ans, Stéphane Haskell, est victime d’une maladie fulgurante et se retrouve paralysé. La médecine le condamne au handicap, mais le yoga lui ouvre un chemin de guérison. Des couloirs de la mort aux USA, aux bidonvilles africains, il se lance alors dans un voyage touchant autour du monde, à la rencontre de ceux qui ont renoué avec la vie grâce au yoga.
“La quarantaine, jeune réalisateur-photographe, je brûle la vie par les deux bouts. Un soir, je me retrouve paralysé, incapable de bouger. Transporté à l’hôpital, on me diagnostique un syndrome de la queue de cheval. Après plusieurs opérations, je réussis péniblement à marcher, perclus de douleurs. Les médecins ignorent eux-mêmes quel avenir se prépare pour moi. Commence alors une lutte, pour me réapproprier mon corps, et un peu de liberté. Des mois de rééducation, des années de souffrance.
Puis, une rencontre change le cours de ma vie. Une rencontre avec le Yoga. Thérèse Poulsen, une professeure me convint de la suivre en Allemagne où elle donne des cours dans un centre spirituel. Elle m’initie aux postures de base et à la philosophie du yoga. Et là, un début de victoire, même infime, une voie s’ouvre devant moi : la guérison est peut-être possible.
De cette rencontre majeure je décide de tenir, de ne pas lâcher, malgré les douleurs chroniques, malgré le découragement, malgré la souffrance. Je me renseigne sur ceux qui ont comme moi, dépassé leur souffrance physique grâce au yoga. L’idée de réaliser un film s’inspirant de ces personnes que le yoga a transformées, révélées à elles-mêmes devient une évidence.” Stéphane Haskell

(suite…)

Go to Top