Un film de Klaus MARTENS, 2016, 90 min

Fin janvier 2016 à Davos, le Forum économique mondial s’est penché sur le phénomène de la quatrième révolution industrielle et sur les incidences négatives que la robotisation, l’automatisation, la numérisation et l’intelligence artificielle auront sur le marché du travail. Rien qu’en Allemagne, ces innovations menaceraient 18 millions d’emplois. Deux camps sont donc désormais en présence : les optimistes et les pessimistes. Les premiers espèrent la suppression des tâches pénibles et répétitives, une aide précieuse pour les personnes atteintes d’un handicap, des gains de productivité, la valorisation de la créativité. Les seconds redoutent la montée du chômage, la fin du salariat, la paupérisation de la classe moyenne, une surveillance accrue des individus et la prééminence des algorithmes dans les opérations financières.


Voir la bande annonce :

Programmation 2017


19 octobre 2017 à 18h Paris (75)
Projection suivie d’un débat

Avec la participation de Sébastien GROYER (Philosophe, MFRB).

Plus d’infos…